Comment se préparer à la Foire virtuelle de l’emploi Connexions Francophones ?

Donnez-vous une longueur d’avance, et découvrez la culture du marché de l’emploi au Canada. Faites comme les Canadiennes et Canadiens, et allez à la rencontre des gens… réseautez. Oui, vous pouvez déjà commencer à bâtir votre réseau canadien avant d’arriver.

Définissons le 'réseautage'…

Il s’agit de « constituer et d'entretenir un réseau de relations qui pourraient éventuellement être utiles sur le plan professionnel, notamment dans une démarche de recherche d'emploi »1 et se fait en personne ainsi qu’en ligne.

Vivant souvent dans de plus petites villes ou en milieu rural, les Canadiennes et Canadiens connaissent leurs voisins et vont vers les gens avec curiosité. L’information circule dans leur réseau par l’ancienne méthode du ‘bouche à oreille’, ce qui est également vrai chez les employeurs et qui influence le marché de l'emploi. On parle du « marché caché » de l’emploi. C’est-à-dire que certains postes à combler ne seront pas affichés -- mais seront comblés-- souvent grâce au réseautage.

Comment faire du réseautage en participant à la Foire de l’emploi Connexions Francophones ?

  • Être membre Connexions Francophones;
  • Compléter la Formation en ligne (7 modules en français) sur votre compte;
  • Mettre à jour votre curriculum vitae (CV) au format canadien*
  • Vous inscrire à la Foire de l’emploi et téléverser votre CV;
  • Recevoir du ‘coaching express’ le jour de la Foire;
  • Adopter de ‘bonnes pratiques’.

Voici quelques bonnes pratiques à adopter lorsque vous réseautez avec des employeurs canadiens :

  • Poser des questions pertinentes pour lesquelles les réponses ne sont pas disponibles sur le kiosque;
  • Vous présenter de manière professionnelle et brève (pratiquer une petite intro);
  • Rechercher l’employeur (plateforme et site web) et les opportunités pour faire des liens entre son profil et l’employeur;
  • Recueillir des informations de contact ou solliciter une connexion sur les plateformes de réseautage professionnel (réseau social, LinkedIn);
  • Adapter votre CV et votre lettre de présentation pour chaque poste convoité.

Vous avez l’occasion en or de vous imprégner à l’avance de la culture canadienne. La clé de la réussite se trouve dans la préparation, et Connexions Francophones, service pré-départ mandaté par le ministère d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), est heureux de vous accompagner sur cette route vers le Canada.

Bon réseautage !

*À l’aide de la Formation en ligne et de nos webinaires enregistrés accessibles sur votre compte
1 https://vitrinelinguistique.oqlf.gouv.qc.ca/fiche-gdt/fiche/8361615/reseautage
 

Novembre chez Connexions Francophones  

Après la tombée des feuilles d’érable et l’arrivée du temps frais, le mois de novembre fut réchauffé par une belle panoplie d’activités chez Connexions Francophones.

Le 6 novembre, l’équipe pancanadienne a animé son événement annuel dans le cadre de la Semaine nationale de l’immigration francophone avec panels et témoignages. Quelques membres de l’équipe ont participé à la 11e conférence nationale annuelle de Voies vers la prospérité qui se tenait à Montréal du 20 au 22 novembre afin d’examiner les tendances, changements et besoins en immigration au Canada. La 19e édition de Destination Canada s’est déroulée à Paris (18 et 19 novembre), suivi de Rabat (22 au 24 novembre) puis se poursuivra du 4 au 6 décembre en ligne. Une délégation de Connexions Francophones a eu l’honneur de représenter le service sur place et d’échanger avec de futures personnes résidentes permanentes au Canada.

Notre bureau national et nos partenaires régionaux continuent à offrir sessions d’information, webinaires, ateliers et foires d’emploi à ses membres Connexions Francophones en exclusivité afin de les accompagner dans leur préparation envers le Canada. La Foire virtuelle de l’emploi du 23 novembre fut une excellente occasion de réseautage professionnel pour nos membres auprès d’employeurs canadiens.

Le prochain webinaire qui clôturera 2023 en beauté est prévu le 14 décembre sous le thème ‘Réussir une transition de carrière au Canada’

À ne pas manquer !

Connexions Francophones à la Semaine nationale de l'immigration francophone !

Connexions Francophones prendra part à la Semaine nationale de l’immigration francophone sous le thème "Terre accueillante" et vous invite chaleureusement à son événement en direct le 6 novembre entre 13h et 15h30, heure d’Ottawa. 

Vous entendrez les témoignages de nouvelles personnes arrivantes au Canada partageant leur expérience. Des tables rondes autour de thématiques incontournables dans le parcours de la personne immigrante francophone seront abordées, et des personnes représentant les Communautés francophones accueillantes vous présenteront leurs magnifiques régions et expliqueront pourquoi ils ont choisi de s'y établir. 

Tout au long de l’événement virtuel, il y aura l’occasion de poser vos questions en direct. 

Soyez au rendez-vous le 6 novembre de 13h à 15h30, heure d’Ottawa !  

Inscrivez-vous sur ce LIEN 

Note : Si vous êtes déjà membre Connexions Francophones, merci de vous inscrire directement sur votre compte

Le saviez-vous…?

Il y a 14 Communautés francophones accueillantes au Canada !

Ces communautés se retrouvent dans chaque province et territoire (sauf la province du Québec) et font partie d’un projet pilote lancé en 2020 visant à tisser des liens entre les personnes immigrantes et la communauté où elles s’établissent, favorisant l’intégration et l’appartenance.

Nous découvrirons 2 des Communautés francophones accueillantes par article, voyageant d’est en ouest, alors partons la mer est belle en débutant par l’Acadie !

Visitons Clare en Nouvelle-Écosse et la Région Évangéline à l’Île-du-Prince-Édouard.

Si nous remontons au 17e siècle, nous nous rappellerons que cette région à l’est du Canada est celle où débarquaient les premières personnes immigrantes, les Acadiennes et Acadiens de souche française, et où vivaient déjà depuis longtemps les peuples Autochtones.

Aujourd’hui, la majorité des citoyennes et citoyens de Clare est toujours francophone, et c’est la seule municipalité en Nouvelle-Écosse à offrir ses services dans les 2 langues officielles (français et anglais). On y retrouve une université de langue française, un dynamisme et une qualité de vie où il fait bon vivre. 

La Région Évangéline se trouve sur la côte (le détroit de Northumberland) ouest de l’Île-du-Prince-Édouard, la plus petite province du Canada, quoique grande en culture et en chaleur humaine. Connue pour ses fruits de mer et festivals, la Région abonde en esprit communautaire et soutient un nombre important d’organismes francophones.

À bientôt pour la découverte de 2 autres des Communautés francophones accueillantes au Canada !

« Ces 14 communautés francophones accueillantes mettent tout en œuvre pour appuyer les nouveaux arrivants d’expression française dans la réalisation de leur projet de vie au Canada. » Projet soutenu par le gouvernement canadien. Initiatives des communautés francophones accueillantes

Continuons de découvrir les Communautés francophones accueillantes !

Les 2 Communautés francophones accueillantes à l’honneur dans cet article sont situées à l’est du Canada, dans les provinces atlantiques, et à bordure de la province du Québec.

Plein feu sur Labrador City-Wabush à Terre-Neuve-et-Labrador et la Région du Haut-Saint-Jean au Nouveau-Brunswick !

Majoritairement d’origine québécoise et acadienne, Labrador City-Wabush se situe dans l’ouest du Labrador. Il s’agit d’une magnifique région vaste et nordique où amateurs de nature viennent respirer et où les aurores boréales sont à couper le souffle pendant toute l’année. On dit que la quantité moyenne annuelle de neige se situe à 366 centimètres, un paradis pour les sports d’hiver.

L’Association francophone du Labrador est dynamique et au service de la communauté francophone depuis 1973. Les enfants peuvent faire toute leur scolarisation en français, du primaire au secondaire. La région est riche en minerai de fer et a longtemps été vouée à son exploitation.

Voyageons vers une autre belle contrée dans l’est du pays, celle de la Région du Haut-Saint-Jean qui est au nord-ouest du Nouveau-Brunswick et composée de 3 communautés : Ville d’EdmundstonVille de Haut-MadawaskaPremière nation malécite du Madawaska.

Pittoresque, accueillante et culturellement riche, cette région a de quoi plaire à tout le monde, petits et grands. On y retrouve même un jardin botanique qui attire bon nombre de visiteurs, incluant touristes et oiseaux. La Région du Haut-Saint-Jean est à majorité francophone et dotée d’une université et d’un collège de langue française. En plus d’être à proximité de la province du Québec, elle est également à la frontière des États-Unis (état du Maine).

Restez à l’écoute de notre 3e article sur les Communautés francophones accueillantes au Canada !

« Ces 14 communautés francophones accueillantes mettent tout en œuvre pour appuyer les nouveaux arrivants d’expression française dans la réalisation de leur projet de vie au Canada. » Projet soutenu par le gouvernement canadien. Initiatives des communautés francophones accueillantes 

Partons à la découverte des Communautés francophones accueillantes au Canada

dans ce 3e article de notre série de 6 !

Aujourd’hui, le voyage se fait de l’est vers le centre du pays, dans la province la plus peuplée du Canada, celle de l’Ontario où l’on y retrouve 3 Communautés francophones accueillantes : Hawkesbury (est), Sudbury (nord) et Hamilton (centre-sud-ouest).

La ville de Hawkesbury a le luxe d’être située entre 2 villes importantes : Ottawa, la capitale du Canada, et Montréal, la 2e plus grande ville du pays. La population grandissante de Hawkesbury est à 87% francophone, et la communauté s’engage à offrir divers services et sources d’appui en français aux personnes nouvelles arrivantes. La nature est à découvrir dans cette région pittoresque où petits et grands se divertissent en plein air et dans les activités sociales, sportives et culturelles.

Fière d’être Communauté francophone accueillante depuis 2019, la ville de Sudbury est connue pour sa belle qualité de vie paisible et sécuritaire. Cette région franco-ontarienne est de taille importante, sa population se situant autour de 166 000. Le Grand Sudbury déclare être la 3e plus grande région francophone canadienne à l’extérieur du Québec et met en avant ses 3 institutions d’études postsecondaires : le Collège Boréal, l’Université Laurentienne et l’Université de Sudbury. Fait intéressant, imaginez que la région de Sudbury est ornée de plus de 330 lacs !

Bienvenue à  Hamilton, sur le Grand Lac Ontario ! La ville se situe entre la métropole de Toronto et les célèbres chutes Niagara et se trouve au 3e rang des plus grands centres économiques de l’Ontario. L’accès aux soins de santé, aux opportunités d’emploi, à l’éducation et aux services en français ainsi qu’à une panoplie d’activités pour toute la famille est bien coordonné dans cette grande région multiculturelle de Hamilton-Niagara. On peut y faire sa place !

« Ces 14 communautés francophones accueillantes mettent tout en œuvre pour appuyer les nouveaux arrivants d’expression française dans la réalisation de leur projet de vie au Canada. » Projet soutenu par le gouvernement canadien. Initiatives des communautés francophones accueillantes

Nous reconnaissons que ces régions sont des territoires autochtones non cédés

Nous explorons les 14 Communautés francophones accueillantes du Canada

et sommes heureux de vous présenter l’article 4 de notre série de 6.

Les belles Prairies canadiennes… à perte de vue !

Un arrêt d’abord dans la Région de la rivière Seine au Manitoba puis nous poursuivrons en direction ouest vers Moose Jaw-Gravelbourg dans la province de la Saskatchewan.

On peut vivre une vie de communauté et familiale en français dans la Région de la rivière Seine, milieu rural au sud-est de Winnipeg, capitale du Manitoba. La Région comprend les municipalités de Taché, La Broquerie et Sainte-Anne et se vante d’une population (environ 25 000) plus jeune que la moyenne nationale. Elle offre un programme de jumelage aux personnes nouvelles arrivantes et est fière de son patrimoine bilingue.

« Province aux horizons infinis », c’est la Saskatchewan. À 70 kms de la capitale de Régina, Moose Jaw est la 4e plus grande ville d’un point de vue démographique et s’est jumelée à Gravelbourg, « bijou culturel » de la Saskatchewan, en tant que Communauté francophone accueillante. Moose Jaw-Gravelbourg est une grande région à la fois agricole et urbaine au sud de la province. On s’y sent bien et en sécurité, et le coût de la vie et l’accès au logement sont abordables. 

Restez à l’écoute de notre 5e article et découvrez les prochaines Communautés francophones accueillantes au Canada !

Nous reconnaissons que ces régions sont des territoires autochtones non cédés.

Connaissez-vous les 14 Communautés francophones accueillantes du Canada

Nous sommes à notre 5e article de la série de 6 et rendus dans l’Ouest canadien.

Partons à l’aventure à Calgary en Alberta et à Prince George dans la province tout à l’ouest, la Colombie-Britannique !  

Vous avez entendu parler du plus grand rodéo extérieur, le Calgary Stampede ? Et du chinook, un vent d’ouest sec et chaud qui souffle par rafales ? Tout ça et bien plus vous attend à Calgary en Alberta, ville située tout près des Rocheuses canadiennes. Elle fait partie des plus grandes villes canadiennes aujourd’hui (population de 1,39 millions) et est en plein essor. Chacune et chacun y trouvent son compte !  

À 8 heures de route au nord de Vancouver dans la belle grande province de la Colombie-Britannique, la ville de Prince George (population 77 000) possède toutes les commodités d’une grande ville mélangées au charme et à la convivialité d’une petite communauté. Son économie est prospère et diversifiée, et la région offre aux enfants une éducation en français. Apportez vos lunettes à soleil car il fait soleil 1900 heures par année à Prince George ! 

Nous vous retrouvons au prochain article, le dernier de la série sur les 14 Communautés francophones accueillantes du Canada. 

Les Communautés francophones accueillantes 

Notre dernier article de la série de 6 nous met plein la vue… voyageons au Grand Nord canadien !  

Les 3 territoires du Canada : Nunavut, Territoires du Nord-Ouest, Yukon. Que dire de ce vaste territoire méconnu ? Il est tout à découvrir !  

Si la nature sauvage et le plein air vous réjouissent, et que vous rêvez de laisser votre marque dans une communauté florissante, considérez les territoires canadiens.   

Voyageons d’abord vers le nord-est dans le plus grand des territoires, représentant un cinquième de la superficie du Canada (imaginez!), et atterrissons à Iqaluit, la capitale du Nunavut. Cette communauté franco-nunavoise est dynamique et déborde d’attraits ainsi que de talent et produit un nombre impressionnant d’artistes et d’artisans. Le chant de la gorge et le festival de fin d’hiver, Toonik Tyme, par exemple, nous plongent dans les traditions locales. On s’exprime dans 3 langues au Nunavut : le inuktut et les 2 langues officielles (français et anglais).  

Au nord-ouest du Canada, au-dessus des provinces de la Saskatchewan et de l’Alberta, on est ébloui par les scènes de la nature à Yellowknife, capitale des Territoires du Nord-Ouest, et à la fois impressionné par la qualité de sa vie urbaine. Yellowknife est fière de sa communauté franco-ténoise et de pouvoir vivre en français, tout en s’enrichissant des autres cultures présentes. Son économie est également diversifiée, et en plus des 2 langues officielles du pays, on y parle 9 langues officielles autochtones.   

Nous voici dans le territoire le plus à l’ouest du Canada, au Yukon, fameuse région de l’or du Klondike et à l’est de l’état d’Alaska aux États-Unis. Sa capitale de Whitehorse, où vit 70% de la population yukonnaise, est en pleine nature et jouit de couchers de soleil interminables.  Sa communauté est chaleureuse et épanouie, et l’on bénéficie d’une belle qualité de vie. Les services et l’éducation en français sont à disposition, et il existe même un journal de langue française, l’Aurore boréale.  

« Ces 14 communautés francophones accueillantes mettent tout en œuvre pour appuyer les nouveaux arrivants d’expression française dans la réalisation de leur projet de vie au Canada. » Projet soutenu par le gouvernement canadien. Initiatives des communautés francophones accueillantes  

Nous reconnaissons que ces régions sont des territoires autochtones non cédés. 

Maintenant disponible en application mobile!